UNIR POUR DEVELOPPER

UNIR POUR DEVELOPPER

Le Christianisme en Afrique source de pauvreté !

Le Christianisme en Afrique source de pauvreté !

 


II suffit de jeter un coup d'œil rapide sur le monde pour s'apercevoir que la plupart des contrées chrétiennes, et principalement les catholiques sont les plus pauvres de toutes, à l'opposé de celles qui sont juives par exemple, mais aussi protestantes, qui, elles, sont des contrées riches, voire fort riches pour certaines d'entre elles.

En Europe les contrées catholiques : le Portugal, le Sud de l'Italie, l'Irlande... sont les plus pauvres. L'Amérique Latine catholique est pauvre ! L'Amérique du Sud catholique, pauvre ! L'Afrique catholique, pauvre !

C'est d'une logique implacable, à travers son Nouveau Testament l'Eglise Catholique Chrétienne a instauré une attitude, un enseignement ambivalent au sujet de l'argent et de la fortune, avec des passages tels que : « Oui je vous le dis, un riche entre difficilement dans le règne des deux. Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau d'entrer par un trou d'aiguille, qu 'à un riche d'entrer dans le règne de Dieu » (MATTHIEU XIX, 23-24, repris en Luc XVIII, 25 et MARC X, 25), ou : « Vous ne pouvez pas vous asservir à Dieu et à Mamon. [ Mamon : mot araméen désignant la richesse ] » (Luc XVI, 13), et aussi : « [...] d'avoir le vivre et le couvert, cela nous suffit. Ceux qui veulent être riches tombent dans une épreuve, dans un filet, dans beaucoup de convoitises insensées et gênantes qui les enfoncent dans la perte et la perdition » (1ÈRE à Timothée VI, 8-9), et encore par exemple : « la racine de tous les maux est l'amour de l'argent » (1ÈRE à TimothéeVI, 10).

Voilà ce que l'Eglise enseigne : elle enseigne à ses fidèles le "saint" culte de la pauvreté, et prêche que le royaume des Cieux appartient aux pauvres. Si on a été éduqué de cette façon, dans le non-amour de l'argent, et bien on n'en aura pas. Si on pense que l'argent est sale et mauvais, bien sûr on n'en aura pas. C'est une loi très simple et tout à fait logique. Quelqu'un qui pense que le "sexe" est mal et mauvais, aura une vie sexuelle misérable, ou même n'en aura pas du tout. Le principe est identique concernant l'argent et l'acquisition de la fortune.

L'enseignement des "pères" blancs était très simple : « soyez heureux d'être pauvres, le royaume des Cieux vous est alors ouvert », ce qui revient à dire : « restez pauvres ici bas, vous aurez droit au paradis dans les Cieux, et là, vous serez heureux ; nous, afin que vous puissiez rester pauvres, nous allons prendre soin de vos richesses, en bon "pères" de famille... nous les "pères" qui vous sommes envoyés au nom de Jésus » !
Honte à cette Eglise, à cette Religion Chrétienne, dont les Ecritures recommandent de ne pas se faire appeler "Seigneur", mais dont les hauts cadres se font appeler "Monseigneur" !

L'Afrique aurait mieux fait de conserver ses liens avec le Judaïsme, au lieu de se laisser convertir au christianisme par la force. Elle aurait mieux fait de s'imprégner de l'enseignement "juif au niveau de l'argent, elle serait très certainement plus riche aujourd'hui, c'est sûr ! Non seulement elle serait plus fortunée, mais elle serait aussi plus proche de la Vérité, en toute matière, car le Christianisme - avec son Nouveau Testament - est venu apporter et enseigner du "n'importe quoi", y compris son culte de la pauvreté, qui est un gros morceau de son "n'importe quoi", c'est de la pure bêtise, mais les noirs africains l'ont avalée et acceptée, alors que ce n'est absolument pas dans l'enseignement original en cette matière... ni de Moïse, ni de Jésus, ni d'aucun Prophète ou Messager envoyé par Yahvé. Voyons un peu ce qu'est l'enseignement original au sujet de l'argent, au sujet de la richesse, et pour chercher ce juste enseignement, tournons-nous vers le peuple "juif... le peuple du Livre, tel qu'il est aussi appelé dans le Coran.

Pour les juifs, la fortune, la richesse, est une bonne chose, et un objectif respectable et noble à atteindre. Même plus que cela, une fois qu'on l'a acquise, c'est tragique de la perdre. Le Judaïsme n'a jamais considéré la pauvreté comme une vertu, et il a bien raison. Les premiers juifs n'étaient pas pauvres, et l'argent était considéré comme quelque chose de bon. Les pères fondateurs du judaïsme, Abraham, Isaac et Jacob, était béni de bétail en abondance. Ascétisme et reniement de soi ne sont pas des idéaux juifs. Selon les juifs il faut avoir sa maison financière en bon état, pour pouvoir plus aisément vivre et conduire sa vie spirituelle : « là où il n'y a pas de blé, il n'y a pas de Torah [de Bible] ». Le "Mishna" [une collection de livres qui décrivent les lois détaillées pour la manière juive de vivre au quotidien], dit que « la pauvreté crée la transgression ». Les juifs Hasidiques, ainsi que le Talmud [collection de livres de commentaires rabbiniques sur l'Ancien Testament] disent que « la pauvreté dans la maison d'un homme est pire que cinquante fléaux ».

Quelle est la source la plus sûre, l'Ancien Testament et le Judaïsme, dont fait partie le Rabbin et Prophète Jésus, ou le Christianisme et/ou le Catholicisme, créé 3 siècles après la mort de Jésus, et leur Nouveau Testament, qui n'est qu'un tri de morceaux choisis, un assemblage de textes manipulés par Rome afin d'asseoir son pouvoir ? La réponse... coule de source : c'est l'Ancien Testament bien sûr.

Il faut que l'Afrique abandonne une fois pour toutes la foi, la doctrine chrétienne qui ne fait que la tirer vers le bas dans quasiment tous les domaines, et qu'elle prenne comme exemple le peuple "juif en matière d'argent. Comme déjà démontré dans cet ouvrage, en Afrique noire, nous avons descendance et ascendance juive dans nos gènes, Jésus aussi était "juif, et il n'a jamais enseigné ce culte de la pauvreté ; ce n'est qu'une invention, un instrument de manipulation et de domination aux mains de l'Eglise Chrétienne Catholique et Romaine.

Que l'Afrique s'inspire donc du Judaïsme, en matière de philosophie concernant l'argent, la richesse, la fortune... et, à coup sûr, elle se portera nettement mieux !

Aux USA, les juifs ne constituent que 2 % de la population, mais ils dominent toutes les institutions les plus importantes : l'enseignement universitaire et la recherche, la politique, les médias, les professions libérales, l'industrie, le domaine de la culture et des sciences... 45 % des juifs vivent aux USA, et 35 % en Israël. De l'incroyable succès du petit groupe de juifs vivant et travaillant aux USA, résulte un considérable transfert de fortune et de connaissances vers Israël.

Steven Spielberg, Ralph Lauren, Michael Eisner, Michael Dell, etc. Ils ont tous du succès, ils sont au sommet de leur art ou de leur métier, ils sont tous énormément riches, et ils sont tous "juifs". Voilà ! Aujourd'hui aux USA, les trois principales caractéristiques liées entre elles sont : succès, fortune et judaïsme. Ce n'est ni par hasard ni par accident. Si le peuple juif bénéficie d'un tel succès, d'une telle fortune, c'est à cause de sa religion, de sa culture et de son expérience historique collective. Nous, les noirs africains, nous avons aussi notre culture, notre expérience historique collective (l'esclavage, la colonisation, l'apartheid), mais seulement voilà, nous n'avons pas, ou plutôt nous n'avons plus "notre" Religion ! Nous avons le Christianisme, ce n'est pas "notre" Religion, elle nous a été imposée par la force et, en plus, elle nous enseigne des stupidités au sujet de l'argent, de la richesse et de la fortune, tout en prétendant que ce message-là - celui que l'Occident Chrétien nous apporte - il est de Jésus, et par conséquent de Yahvé. Ce qui est incontestablement faux... honteusement faux ! Et ceux qui décident de nous l'apporter, de nous l'imposer, ils savent bien que leur message est faussé, mais ils savent aussi à quel point c'est bénéfique pour eux que nous l'adoptions !

Voici, à ce sujet, quelques statistiques... édifiantes :

45 % du top 40 du Forbes 400 (les 400 personnes les plus riches des USA) sont "des juifs" !
33 % des multimillionnaires américains sont "juifs" !
20 % des professeurs des plus grandes universités américaine sont "juifs" !
40 % des partenaires des bureaux d'avocats les plus performants aux USA sont "juifs" !
30 % des "Prix Nobels" américains en sciences sont "juifs" ! 
25 % de tous les "Prix Nobels" américains sont "juifs" !

Alors que les "juifs" ne représentent que 2 % de la population américaine !
La tradition juive dit qu'il y a 7 clés pour le succès, la première étant de comprendre que la façon de faire fortune se transmet, c'est un "savoir", et sa transmission s'effectue par le canal de l'éducation, cela s'apprend par l'enseignement et à travers la Religion.

D'où l'importance que nous nous interrogions : qu'est-ce que les noirs africains chrétiens transmettent à leurs enfants par le canal de l'éducation ? Eh bien, c'est justement l'inverse : les enfants des noirs chrétiens, eux, apprennent à vénérer le culte de la pauvreté... et le résultat ne se fait pas attendre, pauvres ils sont, pauvres ils resteront... et leur futur consistera, dans diverses Eglises chrétiennes et autres groupes de prières, à demander chaque jour au Ciel qu'il leur envoie leur pain quotidien ! Quelle superbe connerie ! "Superbe" Oui... mais surtout, pour ceux qui, chez nous, ramasse la fortune... à notre place !

Qu'est-ce que la Chrétienté apprend aux enfants africains, elle leur apprend à dire « je ne peux pas me permettre d'acheter ceci ou d'avoir cela ! », au lieu de leur enseigner à se dire « comment puis-je me permettre d'acheter ça ? ». Devenir riche individuellement ou collectivement en tant que peuple ou nation ne s'apprend pas à l'école, cela s'apprend à travers l'éducation et la place de l'argent dans le concept spirituel qui fait partie de l'éducation. Le concept chrétien apprend aux africains à travailler au service de l'argent ... mais n'apprend pas aux africains à mettre l'argent à leur service.

Le projet de déchristianisation des populations africaines est une invitation à porter un regard neuf sur la richesse, aux niveaux individuel et collectif.

Toute cette mentalité "chrétienne", ce manque d'éducation ou pire, cette pernicieuse éducation chrétienne au sujet de la richesse et de l'argent a fait tomber l'Afrique - avec grande facilité - à l'intérieur du vicieux carrousel de la mendicité. Et je pourrai aisément en donner l'explication à un ami en lui disant : si tu veux contrôler quelqu'un, enseigne lui ce qu'il doit faire pour qu'il ne devienne jamais riche, qu'au contraire il soit pauvre et surtout qu'il reste pauvre, ensuite apporte lui une aide financière, et institutionnalise sa maison à partir de la mendicité, afin que régulièrement il vienne mendier chaque fois qu'il est dans le besoin, il vivra donc ainsi, il s'y habituera et ne remettra plus jamais en question, ni sa situation déplorable, ni le fait qu'il soit enfermé dans ce cercle vicieux ; dès lors, toi tu le contrôleras à ta guise. On peut dire que tu lui infligeras, en quelque sorte, une "occupation économique" permanente. Tu t'emploieras à ce qu'il consomme tes produits, tu le transformeras en "un consommateur" qui ne pense qu'à sa consommation immédiate... sans jamais songer qu'il pourrait produire lui-même ce dont il a besoin, ou qu'il pourrait ne pas tout de suite consommer le tout, mais en investir une partie afin de pouvoir en tirer du rendement demain et les jours qui suivront. Et je pourrai ajouter à mon ami : regarde à quel point ce plan a vachement bien réussi en Afrique ! A quand un grand restaurant "noir"... classé dans le guide Michelin européen, à côté des autres spécialités mondiales ? La cuisine africaine est-elle moins bonne que les autres cuisines ? Est-elle moins raffinée ? Pas du tout... seulement voilà, les noirs sont tellement imprégnés de leur affreux complexe d'infériorité vis-à-vis des blancs venus leurs imposer leur "Religion blanche", que celle-ci est devenue à présent "la" Religion des noirs. Or c'est la Chrétienté qui a apporté chez nous ce "complexe d'infériorité", mais il est fort bien ancré maintenant dans la tête des africains. Et que constate-t-on ? Le noir chrétien est quelqu'un de vaincu, c'est un battu, un perdant qui s'est livré à son agresseur, il s'est volontairement jeté dans les griffes et les prisons du colonisateur et de sa religion. Et ensemble, ce sinistre tandem, néocolonisateur et christianisme, ne font que lui rabâcher inlassablement et lui inculquer, par tous les moyens à leur disposition que... vu son incapacité fondamentale à lui "noir", c'est chose impossible qu'il y ait un jour un restaurant de sa cuisine "indigène" dans le Guide Michelin !

Quel noir peut accepter cela ? Pas un noir sensé... seulement le noir vaincu, battu, dominé, colonisé... le noir qui a adopté la Religion de celui qui, tout à côté de lui, pendant tant d'années, avait le fouet à la ceinture et la chicotte à la main.

Il est grand temps que les africains, les noirs comprennent que tout est "guerre économique" sur terre, que tout tourne autour de la conquête de "marchés économiques" et que c'est à cause de cela qu'il faut avoir au sein de son peuple suffisamment de "guerriers économiques" qui aient une bonne vision de l'argent et de la richesse, qui aiment gagner de l'argent et accroître leur richesse, qui soient passionnés par ce gain d'argent et qui soient très scrupuleux et prudents dans leur manière de le dépenser ce précieux argent.

Mais pour entrer dans la peau d'un "guerrier" de ce type nouveau, il faut être dépourvu de tout complexe d'infériorité, car ce genre de complexe entraîne forcément un manque d'estime de soi, un manque de confiance en soi qui fait qu'on ne se sent pas capable, qu'on ose pas, qu'on s'impose à soi-même des limites. Non mes frères et sœurs africains ! Abandonnez ce poison que vous avez accepté dans votre corps, ce poison s'appelle "chrétienté", abandonnez-le et vous serez soulagés de tous ses effets secondaires... qui vous sont tellement nuisibles. L'enseignement chrétien apporté par l'Occident colonisateur de jadis et l'Occident néo-colonisateur d'aujourd'hui n'a jamais appris et n'enseigne toujours pas aux noirs "chrétiens" à comprendre que la vrai richesse est portable et reproductible n'importe où, que ceux qui ont du succès l'ont parce qu'ils sont entrepreneurs et performants, qu'il faut être passionné par ce que l'on gagne, qu'il faut être fier de son individualité, qu'il faut encourager la créativité et surtout que, psychologiquement, il faut être motivé à fond, il faut vouloir prouver quelque chose dans ce domaine, car le succès c'est 5 % d'inspiration et... 95 % de transpiration.

Le Christianisme inculqué aux noirs est à des années lumière de tout ça. Toute cette déplorable éducation "chrétienne" face à la richesse et l'argent a fait des noirs "colonisés" des gens qui ont une mauvaise approche pour "faire des affaires". Combien de fois n'est-on pas étonné, voire, carrément surpris de la manière dont on est reçu ou traité dans des commerces tenus par des noirs : ils affichent une attitude, un flegme, une lenteur, des paroles, des gestes, un regard... qui relèvent de tout... sauf d'une "attitude commerciale", c'est à dire une attitude adaptée au "business".

Lorsqu'on se trouve devant un tel "commerçant", on en vient même à se poser la question : « a-t-il vraiment envie de gagner de l'argent ? » II dégage tellement peu d'énergie, alors qu'il est face à des clients qui peuvent lui apporter de l'argent, que forcément ceux-ci ne peuvent s'empêcher de ressentir qu'il est là contre son gré, comme si c'était pour lui un lourd fardeau à porter que d'être là pour gagner des sous ! Cela me surprend à chaque fois, ce manque de touche "commerciale" ou de "feeling" pour avoir la bonne attitude, avoir de bonnes énergies tonifiantes pour les affaires. Chaque fois que je me retrouve devant un cas pareil, je me dis en regardant la personne, "pauvre colonisé", il subit sans même le savoir les lourdes séquelles des siècles de colonisation "chrétienne", où le noir ne bougeait que sur les ordres du maître blanc, au claquement du fouet et aux coups de la chicotte !

Bien souvent, on peut entrer dans un commerce ou quelque autre établissement tenu par des noirs et, quelque part, ressentir que ceux-ci ne vous accueillent même pas : apparemment ils ignorent votre présence et ne viendront vous servir que quand, eux, seront "prêts" à le faire... c'est vraiment très drôle !

Ils se comportent encore et toujours comme des "esclaves", des "domestiques" qui ont besoin d'être fouetter par le maître blanc "chrétien" ! Cette fois ce n'est plus "très drôle", ça devient vraiment "très triste" !

Ces séquelles de la colonisation chrétienne et cet enseignement "chrétien" anti-science et anti-richesse ont fait tellement de dégâts dans les esprits des noirs... que seule une "décolonisation spirituelle" totale - telle qu'enseignée par notre grand Prophète Simon Kimbangu -pourra durablement y changer quelque chose. Le Catholicisme et la Chrétienté anti-sciences sont tout simplement une invitation à la paresse intellectuelle.

 

 

http://chretien.at/Le%20Christianisme%20en%20Afrique,%20source%20de%20pauvret%E9.htm



09/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres